Le Portrait de Georges Rodenbach par Lucien Lévy-Dhurmer : du visage de l’écrivain à la vision de l’auteur

  • Elodie Le Beller Université Rennes 2
Mots-clés: Lucien Lévy-Dhurmer, Georges Rodenbach, Portrait d'écrivain, Portrait d'auteur, Symbolisme

Résumé

Lucien Lévy-Dhurmer dessina en 1895 le portrait de l’écrivain symboliste Georges Rodenbach. Sa composition ambivalente entre un portrait de Rodenbach et un paysage de Bruges, entre une représentation de l’écrivain et une vision de son roman Bruges-la-Morte, manifeste la dualité fondamentale du portrait d’écrivain. La conception et la réception de cette double représentation de l’écrivain et de son œuvre littéraire dans le Portrait de Georges Rodenbach fait l’objet d’une analyse fondée sur les concepts d’auteur et d’horizon d’attente empruntés à l’esthétique. La première partie de cette analyse examine le Portrait de Georges Rodenbach en tant que portrait d’écrivain et la seconde en tant que portrait d’auteur. L’étude de ce cas particulier contribue à une réflexion globale sur le transfert de la réalité vers la fiction dans les portraits d’écrivains.

Publiée
2020-09-30
Comment citer
Le Beller, E. « Le Portrait De Georges Rodenbach Par Lucien Lévy-Dhurmer : Du Visage De l’écrivain à La Vision De l’auteur ». Savoirs En Prisme, nᵒ 12, septembre 2020, p. 167-79, doi:10.34929/sep.vi12.111.