« Monsieur, JE JOUE MON PERSONNAGE » : Jean Lorrain, construire sa propre légende

  • Alexandre Burin Durham University (UK)
Mots-clés: Ethos auctorial, Jean Lorrain, Mystification, Métalepse, Performance

Résumé

Cet article propose d’étudier les nombreuses représentations textuelles et visuelles de Jean Lorrain, chroniqueur et écrivain scandaleux de la Belle Époque. Lorrain a tout au long de sa carrière frayé avec ses héros, en jouant de manière systématique, dans son œuvre comme dans sa vie, sur la porosité des frontières qui séparent les mondes de la fiction et de la réalité. L’intense autoréflexivité qui caractérise sa production journalistique et littéraire permet de saisir la mise en place d’une subjectivité – voire d’un ethos auctorial – à une période où mise en scène médiatique et mystifications littéraires prolifèrent de manière prodigieuse. Cet article entend montrer que Lorrain participe activement à la construction de sa propre légende sur trois niveaux de représentation : le réel, le textuel et l’imaginaire.

Publiée
2020-09-30