Tchapaev à La Havane : le cinéma révolutionnaire cubain et la question du réalisme socialiste

  • Emmanuel Vincenot Université François-Rabelais de Tours, ICD
Mots-clés: Cuba, Révolution, Esthétique, Réalisme socialiste, Cinéma

Résumé

Cet article cherche à évaluer l’influence exercée par l’esthétique réaliste socialiste sur le cinéma révolutionnaire cubain. Après un bref rappel historique sur l’émergence et la diffusion du réalisme socialiste en Union Soviétique, ainsi que sur la trajectoire du Parti Communiste Cubain avant et après la Révolution, l’étude s’intéresse à la position des cinéastes et des responsables de l’ICAIC (Institut officiel du cinéma, créé en 1959) face à cette doctrine esthétique exogène, et tente de déterminer si le réalisme socialiste a acquis, à un moment ou à un autre, le statut de norme officielle à Cuba. Cette réflexion est menée en mettant en relation le cinéma et la politique culturelle révolutionnaire, dans ses invariants et ses évolutions, sans perdre de vue le contexte plus général des orientations politiques changeantes du régime castriste et du rôle des communistes dans le processus révolutionnaire.

Publiée
2013-09-01
Comment citer
Vincenot, E. « Tchapaev à La Havane : Le cinéma révolutionnaire Cubain Et La Question Du réalisme Socialiste ». Savoirs En Prisme, nᵒ 02, septembre 2013, p. 143-72, doi:10.34929/sep.vi02.14.