L’ autofiction comme instrument de construction de soi : le cas de Pascal Quignard

Mots-clés: auto-fiction, auto-construction, histoire, Rome antique, Pascal Quignard

Résumé

Cet article explore l’autofiction en tant qu’instrument de création de soi grâce à la corrélation entre la figure de l’auteur de l’œuvre et son personnage principal. Nous nous concentrons sur la question de la complexité du lien entre l’écriture et l’expérience personnelle de l’auteur dans le roman Albucius (1990) de Pascal Quignard. Le protagoniste de cette œuvre, le rhéteur romain Albucius, apparaît comme un moyen de retransmission de la réflexion de l’auteur à la fois sur les spécificités de sa propre vie artistique et sur le lien entre l’histoire de la Rome antique et l’époque contemporaine. L’aspect autofictionnel nous permet également de retracer la réalisation de l’existence esthétique de l’auteur à l’aide de sa relation avec le protagoniste. Nous référant à la critique actuelle française sur l’autofiction, nous supposons que la création littéraire de l’Autre dans certains cas implique la réflexion de la figure de l’auteur dans ses personnages. Ainsi donc, cet article vise à analyser le lien complexe entre la vie de l’auteur et son œuvre artistique.

Publiée
2021-06-11
Comment citer
Savych, O. « L’ Autofiction Comme Instrument De Construction De Soi : Le Cas De Pascal Quignard ». Savoirs En Prisme, nᵒ 13, juin 2021, p. 79-90, doi:10.34929/sep.vi13.217.