Coïncidences de soi : l’autobiographique par mégarde dans Histoire de l’œil de Bataille

  • Rodolphe Perez Université de Tours, ICD EA 6297
Mots-clés: psychanalyse, père, pseudonyme, inconscient, mémoire

Résumé

La création littéraire chez Bataille s’inaugure avec un texte aux allures surréalistes, à l’intrigue exubérante. Histoire de l’œil, paru en 1928, est une étonnante fiction qui ne peut pas être biographique. Pourtant, l’auteur découvre a posteriori combien des éléments intimes apparaissent dans ce récit. Relue par Bataille lui-même, plus tard, l’œuvre se présente comme une création détournée du moi inconscient. Il tente d’abord d’échapper à son histoire personnelle en rompant avec le nom du père par le jeu du pseudonyme pour retrouver, comme malgré lui, des images personnelles d’une réalité autobiographique : l’œuvre prend la forme d’une catharsis involontaire.

Publiée
2021-06-11
Comment citer
Perez, R. « Coïncidences De Soi : L’autobiographique Par mégarde Dans Histoire De l’œil De Bataille ». Savoirs En Prisme, nᵒ 13, juin 2021, p. 49-62, doi:10.34929/sep.vi13.223.