Dans ses yeux : au miroir de la société argentine

El secreto de sus ojos, Juan José Campanella, 2009

  • Françoise Heitz CIRLEP Université de Reims Champagne-Ardenne
Mots-clés: Cinéma argentin, Dictature argentine

Résumé

Le film Dans ses yeux (El Secreto de sus ojos) du cinéaste argentin Juan José Campanella, adaptation du roman d’Eduardo Sacheri, a remporté l’Oscar du meilleur film étranger en 2010, ainsi que deux Goyas et plusieurs autres prix. Le metteur en scène est – comme on le dit dans Les Cahiers du cinéma – un « habile artisan qui sait conjuguer à la perfection l’idiosyncrasie nationale (Le Fils de la mariée [El Hijo de la novia, 2001] et Luna de Avellaneda [2004] font partie, avec Dans ses yeux, des plus gros succès de l’histoire du cinéma argentin) et un savoir-faire tout américain (il signe certains épisodes des séries Dr. House [House, M. D., puis House], et New-York, Unité spéciale [Law & Order Special Victims Unit]) ». Le succès planétaire des séries américaines lui assure les moyens financiers pour continuer à créer pour le cinéma, seul medium où il puisse s’exprimer en liberté, intervenant toujours dans l’élaboration du scénario.

 

Références

BARTHES Roland, Fragments d’un discours amoureux, Paris, Seuil, « Tel Quel », 1977.
Nada es lo que parece (Falsos documentales, hibridaciones y mestizajes del documental en España), coordinado por Ortega María Luisa, Madrid, 81/2, 2005.
HEITZ Françoise, « La mémoire occultée ou quand les Espagnols émigraient », in Mémoire(s), Représentations et transmission dans le monde hispanique (XXe-XXIè siècles), Dijon, Université de Bourgogne, Centre Interlangue Texte, Image, Langage, Hispanística XX n° 25, 2007, p. 431-432.
RICOEUR Paul, Temps et Récit, Tome I, L’intrigue et le récit historique, Paris, Seuil, Série Essais. « Points », 1983.
SABORIDO Jorge, PRIVITELLIO Luciano de, Breve Historia de la Argentina, Madrid, Alianza, 2006, El libro de bolsillo Historia.
SACHERI Eduardo, La pregunta de sus ojos, Buenos Aires, Alfaguara, 2009.
VERNET Marc, Figures de l’absence, Paris, Cahiers du Cinéma /L’Étoile, « Essais »,1988. Chap. « Le portrait psychopompe ».
Publiée
2012-09-01
Comment citer
Heitz, F. « Dans Ses Yeux : Au Miroir De La société Argentine: El Secreto De Sus Ojos, Juan José Campanella, 2009 ». Savoirs En Prisme, nᵒ 01, septembre 2012, p. 79-90, doi:10.34929/sep.vi01.27.
Rubrique
Articles