« Mon cinéma est comme un journal » : les films d’Eloy de la Iglesia comme chronique de la Transition

  • Laureano Montero Université de Bourgogne
Mots-clés: Cinéma espagnol, Transition démocratique espagnole, Eloy de la Iglesia

Résumé

Eloy de la Iglesia est un réalisateur très controversé. Les choses ont heureusement quelque peu changé depuis, ses films suscitent une attention croissante de la part de la recherche universitaire, principalement en Angleterre, aux États-Unis et en France. Toutes ces contributions proposent des lectures diverses et complémentaires d’une œuvre cinématographique beaucoup plus riche et complexe qu’il n’y paraît de prime abord. Elles confortent également la légitimité et la pertinence du cinéma d’Eloy de la Iglesia comme objet d’étude pour rendre compte de l’évolution de la société espagnole, notamment pendant la Transition, une époque d’intense activité pour le réalisateur.

 

 

Publiée
2012-09-01
Comment citer
Montero, L. « « Mon cinéma Est Comme Un Journal » : Les Films d’Eloy De La Iglesia Comme Chronique De La Transition ». Savoirs En Prisme, nᵒ 01, septembre 2012, p. 121-38, doi:10.34929/sep.vi01.30.
Rubrique
Articles